Chasse à certaines idées reçues à propos des thérapies...

Petit préliminaire : En quoi consiste le métier de psychothérapeute?

 

Le mythe de la transparence : faut-il tout dire et tout comprendre quand on va chez un thérapeute ?

 

   Un des buts possibles d'un soutien ou d'une thérapie est de mieux se connaître soi-même et de mieux vivre avec les autres; cela offre des présents un peu plus harmonieux. Cependant, tout expliquer n’est ni possible, ni utile. On peut tout dire chez un thérapeute mais rien ne nous y oblige. Chacun a droit à son « jardin secret», dans un couple, dans la famille, mais aussi – quoi qu’on en pense – dans une thérapie. Le thérapeute ne sait pas ce qu'il y a dans vos pensées, dans votre coeur. Il peut se douter de certaines choses parce que vous lui en parlez mais personne mieux que vous ne pouvez percevoir avec finesse ce que vous vivez. Le sens de vos expériences peut être découvert mais pas forcément dans l'immédiat. Laissons le temps au temps...

 

Vais-je voir la vie en rose en allant chez un thérapeute ?

 

   A votre avis? ...Vous ne verrez pas particulièrement la vie en rose. Mais il y a des chances pour que vous puissiez ressentir plus de nuances dans ses couleurs et observer qu'elles ne sont pas définies une fois pour toutes. L'idée n'est pas d'éliminer toute difficulté ou souffrance, comment serait-ce possible? Il est surtout important de vivre, d'expérimenter de nouvelles voies et de nouvelles façons d'agir au quotidien, aujourd'hui. Le passé est passé, l'avenir n'est pas encore là, c'est au jour le jour, pas à pas,  que nous avons la possibilité de transformer certaines choses.

 

Un thérapeute est-il tout à fait neutre?

 

  Non, mais il tend vers une forme de neutralité en prenant conscience de ses propres ressentis, émotions et opinions. Il cherche à bien les différencier du consultant pour que celui-ci puisse atteindre ses propres solutions sans être "parasité" par celles du thérapeute, même bienveillant. C'est là un des rôles fondamentaux du thérapeute qui est parfois difficile à réaliser par les proches : pouvoir rester en retrait tout en étant dans l'écoute profonde et accompagner activement. Une forme de recul dans la proximité.

 

Un thérapeute est-il un "sage" qui sait tout sur la vie?

 

   Non, bien sûr. C'est une personne qui est aussi en chemin, avec ses difficultés et ses ouvertures, comme tout être humain. Sa particularité, c'est sa pratique professionnelle de l'écoute et de l'accompagnement. Après avoir été formé, chaque thérapeute développe sa façon personnelle de travailler tout en gardant une ligne de conduite cadrée par ses formations. Il a acquis certaines qualités pour peut-être "faciliter" une évolution chez la personne qu'il reçoit, il peut repérer les directions qui sont exprimées d'une façon ou d'une autre. Elles seront à prendre ou à laisser suivant le réel besoin de la personne à ce moment-là.

 

Un thérapeute va-t-il me "guérir" ou trouver des solutions pour moi ?

 

   Le thérapeute ne guérit pas, il "prend soin". Son rôle est de mettre à disposition les meilleures conditions possibles pour qu'une "guérison", dans le sens d'une délivrance, même minime, soit possible. Il ouvre un espace propice où la personne peut s'arrêter quelque peu : " Où suis-je en ce moment, comment je vis? Qu'est-ce que je désire vraiment, qu'est-ce qui est important à mes yeux ? ". Comme un vrai rendez-vous avec soi-même, au calme, avec une présence soutenante. Car un thérapeute prend aussi soin de ce qui va bien chez la personne ainsi que de ses forces vivantes.

Les solutions sont en vous, en nous, où d'autres pourraient-elles être?

     

    Copyright © 2019 Jackie Attala