Qu'est-ce que la Pleine conscience ou Mindfulness ?

La pleine conscience ou mindfulness est la qualité de présence qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son attention vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et ressentie, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis).

" S’arrêter et observer ce qui se passe en soi (sa propre respiration, ses sensations corporelles, le flot incessant des pensées) et autour de soi (les sons, les odeurs...). Seulement observer, sans juger, sans attendre quoi que ce soit, sans rien empêcher d’arriver à son esprit, mais aussi sans s’accrocher à ce qui y passe. C’est tout. C’est simple. C’est la méditation de pleine conscience.

Et c’est bien plus efficace que cela ne pourrait le paraître aux esprits pressés ou désireux de se « contrôler »."

Christophe André

" La mindfulness ne se résume pas à une technique psychologique. Ce n'est pas d'avantage une nouvelle mode. C'est quelque chose que les gens ont toujours fait : la recherche du silence, non pour échapper à la réalité, mais pour s'arrêter et regarder avec une attention ouverte et bienveillante. Pour relâcher la crispation qui devient parfois presque insoutenable, et vers laquelle la tourmente de la vie à l'air de nous pousser sans cesse. Pour nous tenir debout au coeur de la vie avec plus de courage, plus d'énergie, plus de créativité, plus de bienveillance et plus de liberté. "

Edel Maex, psychiatre,

pionnier des cycles de pleine conscience en Belgique

A propos des cours, journées et cycles de peine conscience...

"Je vous suggère de parler avec l’instructeur et de voir si vous sentez une connexion entre vous. N’hésitez pas à lui demander sa relation avec la pratique de la pleine conscience, et le type de formation professionnelle qu’il a reçue. Et je vous suggère de ne vous inscrire que si vous ressentez de l’authenticité, de l’intégrité et de la présence de la part de l’enseignant." 

Jon Kabat-Zinn, "Au coeur de la tourmente"

     

    Copyright © 2019 Jackie Attala